"L'entraide, c'est ça qui fait tourner le monde !"

22 juillet 2020


Histoire de tenir mes promesses, voici la critique illustrée d'un nouvel ouvrage.

Il s’agit de l’excellente bande-dessinée Je t’aide, moi non plus écrite et illustrée par Gilles Macagno, sortie tout récemment aux éditions Delachaux et Niestlé



Cette bande-dessinée scientifique et humoristique, au format souple, légèrement plus petite qu'un A4 et dotée 129 pages démarre ainsi : la théorie de Darwin sur l’évolution des espèces au moyen de la sélection naturelle a été déformée à foison. Sa métaphore de la lutte pour la survie, a même été pervertie pour forger et servir une version aride du capitalisme où seuls les plus forts se partagent le gâteau.

Le professeur Noyau, Charles Darwin et Pierre Kropotkine, en train de disserter et argumenter sur les lois qui régissent l'entraide

L’auteur se propose donc de rétablir la vérité ! En compagnie de Charles Darwin et de Pierre Kropotkine, qui débattent de manière houleuse, Gille Macagno par l'intermédiaire de son professeur Noyau nous fait découvrir au fil des pages en quoi l’association de plusieurs espèces profite au plus grand nombre !

Premier chapitre : fin des idées reçues et nouveau départ ! Non, tout n'est pas lutte sanglante pour la survie !

Le livre s'articule en sept parties qui permettent d'explorer plusieurs thématiques : les pouvoirs de l'effet de groupe, la solidarité avec de vrais cas d'altruisme dans la nature, les mutualismes avec les services de nettoyage où tout le monde y gagne.

Service compris ! Nettoyage et fin gourmets s'entendent à merveille
Des crèches de manchots qui se réchauffent à plusieurs, en passant par la pêche collective des pélicans ou encore l’échange réciproque de sang des chauves-souris vampires, vous découvrirez un très large panel de coopérations animales

Défilé de mode chez les pagures 
Gilles Macagno explore aussi comment les symbioses impliquant micro-organismes, végétaux et/ou champignons éclosent partout, parfois même au sein de notre propre corps, comme le microbiote, propre à chaque humain. Il en profite pour s'intéresser ensuite à l'émergence de supers structures, elles aussi issues d'actions combinées d'organismes vivants divers, comme les récifs de corail ou les montagnes.

"Nous transportons avec nous 2 kg de microbes !" 

Après de nombreuses réflexions argumentées et l'idée de pousser plus loin le débat, l'album se conclut avec un petit récapitulatif des travaux complémentaires des deux savants, Darwin et Kropotkine, qui nous suivent tout le long du récit.


Cet album abordable vous permet d'acquérir un large aperçu de connaissances sur toutes les associations dans la nature, de la défense collective des bœufs musqués, en passant par la symbiose qui unie le paresseux aux algues qui poussent dans sa fourrure. 

Le dessin drôle et coloré de l'auteur ainsi que les remarques caustiques ou bougonnes de ses deux mentors, vous feront réfléchir et rire de bon cœur. 

Une chose est sûre : À plusieurs, on est meilleur !


Bonne lecture !


Pour aller plus loin :
"Une patate sous un microscope", le site de Gilles Macagno
Tous les autres livres écrits et/ou illustrés par l'auteur
L'émission radio complète dont est issue cette chronique
L'exposition "Liaisons vitales" visible jusqu'au 6 septembre au Muséum d'histoire naturelle de Lille qui traite exactement des mêmes questions, et sur laquelle j'ai eu la chance d'être conseillère scientifique. Vous pouvez voir quelques photos ici.

Babillages:

Soyez bavard comme une pie