Famelab, un concours de vulgarisation qui a besoin de vous !

23 novembre 2017



Famelab, c'est un concours de vulgarisation prestigieux, ouvert à tous les acteurs et actrices de la science (étudiant.e.s, thésard.e.s, enseignant.e.s, ingénieur.e.s, chercheur.se.s, technicien.ne.s, etc...), où le but est d'expliquer de manière claire et concise un concept scientifique en 3 minutes, un peu sur le même format que le concours Ma thèse en 180 secondes, mais qui est lui uniquement réservé aux seul.e.s doctorant.e.s et docteur.e.s.




Famelab existe depuis 2005 et a été crée par nos voisins anglais, avant de s'étendre à l'international en 2007. Aujourd'hui, 30 pays participent ! Et quel rayonnement ! Les heureux candidats se voient formés et entraînes à la communication, à la gestuelle et leur gouaille est merveilleusement mise en lumière ! On ne peut rêver meilleur tremplin et meilleure tribune pour prêcher la science sous toutes ses formes.

"Restez calme et partagez de la science"

La finale française de l'édition 2017 chapeautée par le British Council et soutenu par Big Bang Science avait lieu le 8 mars 2017 à la Cité Universitaire Internationale, et en tant que dessinatrice du Café des sciences, j'avais vu passer la proposition pour offrir mes services et dessiner en direct pendant que les candidats faisaient leurs présentations. Sans avoir jamais tenté l'expérience, ni une, ni deux, j'ai rejoint l'équipe avec enthousiasme ! Je ne connaissais que de loin les gens sur scène, et absolument pas mes petits camarades de gribouille. J'étais donc arrivée en avance, et un peu fébrile à l'idée de dessiner dans une salle prestigieuse devant un public exigeant et avec un tel décorum.


La Cité universitaire Internationale en jette. Photo du British Council

Les jury s'installent, on profite du calme avant la tempête

Au salon "Honnorat", il faut savoir lever les yeux au ciel !

Petit à petit les gens arrivent. Je trouve ma place, et salue Guillaume Monnain, facilitateur de science chez Arkénium et Héloïse Chochois, autrice BD (qui a depuis publié "La fabrique des corps" un super livre paru chez Delcourt), mes comparses et collègues de crayon. On se cache derrière notre pot de fleur et on sort gentiment notre attirail.  Alan de Big Bang Science, qui assure l'animation de la soirée, se chauffe les cordes vocales et Nico Tupe de Podcast science nous encadre, et se charge de photographier et projeter en direct tous nos dessins. Et croyez moi, en plein coup de bourre, il lui en a fallu de l'énergie pour tenir le rythme ! Trois paires de mains vont plus vite qu'une seule. Mais il a toujours été d'une efficacité admirable, merci encore à lui ! 

Notre spot. Bien caché, à l'abri des regards pour œuvrer à nos noirs dessins (vous l'avez ?)

Héloïse s'échauffe, juste. Moi, je dis Wouah.

Guillaume aussi, en pleine action

Nous voici tous les trois, très concentrés, sous le regard de Nico Tupe, aux fourneaux. Photo piquée à Big Bang Science.

Une fois rempli, ça en jette ! La table où nous étions est sur la gauche. Photo de Sacha Lenormand pour le British Council.

Le système des présentations était simple: 10 candidat.e.s qui se succèdent, une pause après la passation des 5 premier.e.s, un chrono de 3 minutes, ponctué d'un coup de trompette tonitruant, et le sujet de leur choix. Chaque participant.e avait le droit à un accessoire, ce qui a donné lieu à quelques gestuelles plutôt cocasses.

Le papier de la mort et le tocsin des ténèbres. Photo British Council

Le jury était constitué de trois personnes: Sébastien Carassou, alors doctorant, et maintenant docteur à l'Institut d'Astrophysique de Paris, co-createur de la chaîne youtube de vulgarisation sur l'espace The Sense of Wonder, fondateur du compte twitter En direct du labo et du collectif Conscience; Stephany Gardier ex chercheuse et journaliste scientifique, rédactrice en chef adjointe du site Pourquoidocteur.fr et de la webradio Fréquence Médicale ainsi que Marie Manceau, chercheuse au Centre Interdisciplinaire de Recherche en Biologie (CIRB) au Collège de France. 

les jury de gauche à droite: Stephany Gardier, Marie Manceau et Sébastien Carassou. Photo de Sacha Lenormand pour le british council

En plus du jury, le public était amené à évaluer chaque prestation et à voter pour son candidat favori ! Ce qui fait qu'il y avait un vainqueur désigné par le jury, mais aussi un, couronné par les internautes, puisqu'il y avait possibilité de voter aussi en ligne, tout étant diffusé en direct sur le site du Famelab.
Voici le bulletin de vote déposé sur chaque siège avec l'heureuse trombine de chaque participant.e au concours

Après quelques discours et une introduction en vidéo de Sébastien Carassou pour encourager les candidats sur cette jolie voie de la transmission du savoir, pif paf pouf, les lumières diminuent et ça commence.



De notre côté, pas de répit. C'était une situation très étrange pour moi, d'être à guetter, essayer de surprendre le mot, l'anecdote qui donnera matière à un gag à illustrer. Tout ça, à toute vitesse ! C'était un très bon exercice mais étrangement, je n'avais pas assez de pouvoir cognitif pour assimiler tout ce que racontait les présentateurs et présentatrices ! Et aujourd'hui, je me rends compte que j'ai surtout des "punchlines" en tête, mais très peu de souvenirs visuels, puisque j'avais beaucoup le nez collé à ma feuille. Il me faut plus d'entrainement ! 

 Heureusement, tout a été bien sûr enregistré et diffusé sur le net, ce qui fait que même aujourd'hui, vous pourrez vous aussi écouter leurs prestations et vous émerveiller devant les propriétés du luminol, la vie dans les grands fonds marins, la téléportation quantique, les méandres de la démarche scientifique, sur l'importance vitale des cellules endothéliales irradiées, de l'existence de nano-sphères dans les téléphones portables, des yeux violets d'Elizabeth Taylor, de cellules qui se prennent pour des robots Transformers, de la soupe primordiale ou encore du strip-tease de virus.

Je vous laisse apprécier la performance ici !


Chez les dessineux, on a carburé sec. Plus de 40 dessins à nous trois ! On était tous ultra concentrés sur notre tâche mais il y avait une très bonne ambiance et j'ai passé un super moment ! On se passait du matos et on se congratulait pendant les pauses. Le pied, je vous dit.

Ça faisait tout drôle aussi de voir ses dessins projetés en grand derrière les candidats, faisant parfois rire l'assemblée en décalé avec ce que la personne disait sur scène. Une super expérience !

Mais...c'est mon dessin ! :D

Voici, pour votre plus grand plaisir, la présentation de mes humbles gribouillis. Soyez indulgent, c'était du rapidos !

D'abord quelques dessins pour s'échauffer, avant les présentations:

Autoportrait au bambou

Lost in the jungle (oui les bambous me faisaient rire)

Et top départ ! 


Brainy is the new sexy ! Ça pourrait être la devise du Famelab, au fond.

Pendant le discours d'ouverture, on parlait de Marie Curie ! 

...et de la vision des savants par le grand public ! Je présente toutes mes excuses les plus plates à Sébastien pour cette tentative de portrait assez peu réaliste !

On a parlé Bretagne, j'ai dessiné une hermine. Oui, bon, ne me jugez pas.
"You know nothing", Faut dire qu'il y avait du niveau...et des concepts pas évidents du tout évoqués dans les présentations ! 


Illustration de l'exploration spatiale...mais en fait non, on parlait de démarche scientifique !

Téléportation quantique et jumeaux ! De la vraie Science Fiction énergique ! 

Qu'ils soient violets ou non, les yeux d'Elizabeth Taylor auront tout de même fait couler beaucoup d'encre.



A propos des nano-sphères, avec un escargot en guest, j'ai pas pu m'empêcher. J'ai donné le dessin à l'intervenante, ça m'a fait tout chose que mon gribouillis à l'arrache lui tienne tant à cœur ! :)
En complément sur la présentation des nano-sphères ! Toujours plus vite ! 

LET'S PARTY ! Les molécules en agitation, avec la danse et la boîte de nuit, ça n'a pas fait un pli !
Sherlock est sur le coup !

Pour illustrer les fonds marins, je ne pouvais pas ne pas dessiner une bestiole ! 

La dame était venue avec des robots Transformers, j'étais obnubilée.



Ceci est un virus qui fait un strip-tease en chantant "You can leave you hat on". Ne me jugez (toujours) pas.

Après délibération, c'est Arnold Oswald  et sa démarche scientifique teintée d'exploration spatiale qui a remporté le Saint Graal et qui continuera l'aventure à la finale internationale ! Salve d'acclamations et tout le monde est ravi. Puis petits fours et coupettes, la belle vie en somme ! Tout le monde est mélangé pour célébrer sa joie d'être là...Et zou, tombé de rideau, la soirée finissait ainsi.

Mais, me direz-vous, pourquoi nous raconte-t-elle tout ça, près de 9 mois après les événements ?

J'y viens !

Et bien figurez-vous que l'édition 2018 de ce merveilleux événement, parrainée cette fois par le Café des sciences, a besoin de vous ! 

Malheureusement, organiser tout ceci coûte bien évidemment de l'argent, et le nerf de la guerre manque clairement pour mettre cette nouvelle édition sur pied ! Si, vous aussi, vous avez été convaincu des bienfaits de ce concours, du besoin de transmission des informations scientifiques auprès du grand publique et de la coolitude de la recherche, je vous laisse suivre le lien pour soutenir l'édition 2018 du Famelab via un financement participatif ! Dépêchez-vous, il ne reste que 2 jours pour collecter vos dons. Et les donations commencent dès 5 euros, pensez-y ! 
N'hésitez pas à afficher votre soutien au Famelab France sur facebook et twitter. Ils ont besoin de vous !



Et je l'espère vivement, on se dit à l'édition 2018 !
En attendant, Keep calm and share science !


Pour aller plus loin:

-L'article de Big bang Science, heureux partenaire de l'édition 2017, avec un compte rendu détaillé et de très chouettes photos de l'événement.
-Un communiqué du British Council, annonçant la finale 2017.
- la storify sur Twitter qui compile tout ce qui s'est dit en matière de tweets pendant la finale française 2017
-les photos du British Council sur la page facebook de l'édition 2017 du Famelab
-l'intégralité de nos dessins et des photos inédites sur l'article de Podcast science dédié à cette fameuse finale française.
-la vidéo de la finale internationale de l'édition 2017, qui avait lieu le 9 juin 2017 en Angleterre.
- L'intégralité des vidéos, tous pays confondus de l'édition 2017 du Famelab.

Babillages:

Soyez bavard comme une pie